Francais
Anglais
Risques et prévention
 
Les facteurs de risque infectieux ne sont pas tous maîtrisables, cependant il est possible de contrôler ceux qui résultent d'une hygiène insuffisante.

Certains services hospitaliers sont plus sensibles au risque d'infection associée aux soins (IAS), qui dépend également de la situation médicale des patients et de la charge de soins.

Services les plus concernés
  • Soins intensifs et réanimation adulte, pédiatrique et néo-natale
  • Urologie
  • Grands brûlés
  • Obstétrique
  • Chirurgie
L’hygiène des mains est une des premières mesures de prévention des infections qui a fait preuve de son efficacité, de façon indiscutable, dès le milieu du 18ème siècle. La meilleure prévention contre les IAS consiste pour le personnel soignant à se désinfecter les mains en utilisant régulièrement des solutions hydro alcooliques, en respectant les recommandations de l'OMS(1).

Historique de l'hygiène des mains en France
 
1847 I.P. Semmelweiss impose aux soignants le lavage des mains à l'eau chlorée dans les maternités.
1876 Louis Pasteur développe sa théorie microbienne des maladies contagieuses
1995 Mise en place en France d'un plan de lutte contre les Infections Associées aux Soins
2000 Publication par l'OMS des recommandations pour l'hygiène des mains
2003 Pr P. Brouqui introduit l'utilisation systématisée du spray de SHA(2) à l'hôpital Nord de Marseille
2008 Publication par l'OMS des 2èmes recommandations pour l'hygiène des mains
2009 Plan stratégique national de lutte contre les infections nosocomiales mis en place en France
2012 Installation des premiers équipements de traçabilité automatisée d'hygiène des mains en France
2017 Publication de "Hand Hygiene - A handbook for medical professionals"

Références :
(1) OMS : Organisation Mondiale de la Santé
(2) SHA : Solution Hydro-Alcoolique