Previous Page  2-3 / 8 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 2-3 / 8 Next Page
Page Background

L’HÔPITAL ET LES CENTRES DE SOINS,

ZONES À RISQUES

Les infections nosocomiales, ou infections associées aux soins (IAS), touchent plus de 800 000

personnes et entrainent en France environ 10 000 décès par an

1

. Au niveau Européen, les chiffres

s’élèvent respectivement à 5 millions de patients contaminés pour 135 000 morts

2

.

En France, le nombre estimé de patients victimes d’une IAS varie entre 5% et 8% selon les modes de

calculs et les années. Ce taux peut atteindre 13 à 14% en service de réanimation

3

. Le coût annuel est

d’environ 6 milliards d’euros pour la communauté

4

.

L’État, la Haute Autorité de Santé (HAS), les associations de défense des patients (comme LE LIEN), la

Société Française d’Hygiène Hospitalière (SFHH) et de nombreux établissements de soins travaillent

collectivement à la réduction des infections nosocomiales, notamment au travers du programme

national d’action de prévention des infections associées aux soins : le Propias

5

.

La prévention des infections nosocomiales préconisée par l’Organisation

Mondiale de la Santé (OMS) passe par le respect de mesures d’hygiène

rigoureuses

Parmi ces mesures simples, l’OMS a défini les 5 moments clés de l’hygiène des mains dans les soins de

santé, une étape cruciale pour endiguer le fléau des IAS dans le cadre de la prise en charge du patient.

À l’heure actuelle, ces mesures ne sont pas suffisamment mises en œuvre, les taux de compliance

variant entre 5% et 89%, pour une moyenne inférieure à 40%.

MediHandTrace a développé une gamme de solutions high-tech permettant une traçabilité

précise de la compliance des 5 moments de l’OMS dans les services de soins. Une réponse

unique aux enjeux de sécurité des patients et d’image des établissements de soins.

1

Source :

http://www.inserm.fr/thematiques/immunologie-inflammation-infectiologie-et-microbiologie/dossiers-d-information/infections-nosocomiales

2

Source : Résumé des Recommandations de l’OMS pour l’Hygiène des Mains au cours des Soins – OMS 2010

3

Source : Réseau REA-Raisin « Surveillance des infections nosocomiales en réanimation adulte. France, résultats 2007 », Institut de veille sanitaire, septembre

2009, ii + 60 pp

4

Source : Rapport du sénateur Vasselle au Sénat -

http://www.senat.fr/rap/r05-421/r05-42113.html,

22 juin 2006

5

Source :

http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/propiasjuin2015.pdf

ENJEUX CLEFS

DANS LA LUTTE

CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES

LES 5 INDICATIONS POUR L’HYGIÈNE

DES MAINS SELON L’OMS

Dispositifs invasifs

Bactéries Multi-Résistantes

Hygiène des mains

Il y a des preuves scientifiques

manifestes que l’hygiène des mains

de la part des agents de santé

contribue à réduire la fréquence

des infections nosocomiales

provoquées par des germes

résistants, en particulier le MRSA

(staphylocoque doré, résistant à la

méticilline)

6

‘‘

MediHandTrace répond à chacun de ces enjeux avec des solutions

associant fiabilité et facilité de mise en œuvre.

6

Source : Professeur Benedetta Allegranzi - Responsable technique du

programme OMS «Un soin propre est un soin plus sûr»